Cartes vertes par liens familiaux

L’objectif d’une carte verte par liens familiaux est d’amener certains membres de famille aux É-U pour qu’ils y habitent et qu’ils y travaillent de façon permanente. Si vous êtes citoyen américain, vous pouvez soumettre une demande pour votre époux, vos enfants majeurs ou mineurs (mariés ou non mariés), vos beaux-enfants, vos parents et vos frères et sœurs. Si vous êtes un résident permanent, votre demande est limitée à votre époux, vos enfants mineurs non mariés, vos beaux-enfants et vos enfants majeurs non mariés vivant à l’étranger.

Cartes vertes fondées sur le mariage

Visas pour fiançailles (offerts aux citoyens américains seulement) Si vous êtes fiancé(e), vous pouvez avoir l’option d’emmener votre fiancé(e) aux États-Unis afin de vous marier aux É-U. Une fois que vous êtes mariés, votre époux peut être qualifié à faire une demande pour une carte verte tout en demeurant aux É-U.

Mariage à l’étranger et époux à l’extérieur des É-U

Si vous vous êtes mariés à l’étranger et que votre époux est à l’extérieur des É-U, vous pouvez soumettre une demande d’immigration pour votre époux et, si le cas s’applique, vos beaux-enfants, en démontrant entre autres que vous avez une union de mariage de bonne foi et que l’immigrant faisant l’objet de la demande ne sera pas une charge publique pour le gouvernement des É-U. Une fois que la demande est approuvée, votre époux et vos beaux-enfants, si le cas s’applique, devront rencontrer le consulat américain de leur pays qui leur délivrera ultimement un visa d’immigration. Après que votre époux ait été admis aux É-U, sa carte verte lui sera envoyée par la poste.

Mariage en territoire américain et époux habite aux É-U

Cette situation est très fréquente puisque plusieurs individus rencontrent et marient leur époux aux É-U. Votre époux et vos enfants, si le cas s’applique, peuvent demander une carte verte tout en habitant aux É-U, selon leur statut juridique dans leur pays d’origine et la façon dont ils sont entrés aux É-U.

Prenez note que si vous êtes un résident permanent, vous pouvez aussi soumettre une demande pour votre époux ; toutefois, il y a un nombre limité de visas offerts chaque année et vous pourriez avoir à attendre des années avant que votre époux puisse immigrer et puisse obtenir la permission de travailler aux É-U.

Cartes vertes pour d’autres membres de famille

Vos parents (offert aux citoyens américains seulement)

Si vous êtes citoyen des É-U, vous pouvez amener vos parents pour qu’ils habitent aux É-U de façon permanente. La loi considère vos parents comme étant des membres de la famille immédiate ; ainsi, un numéro de visa sera toujours disponible pour eux et les quotas de visa ne sont pas applicables.

Enfants âgés de 21 ans et moins, non mariés

Les enfants âgées de 21 ans et moins et non mariés sont aussi considérés comme des membres de la famille immédiate des citoyens américains et un numéro de visa est toujours disponible pour qu’ils immigrent. Toutefois, si vous êtes un résident permanent, un quota existe et une période d’attente est nécessaire avant qu’un numéro de visa pour immigrant devienne disponible afin que votre enfant puisse immigrer.

Enfants âgés de 21 ans et plus et enfants mariés

 Cette catégorie de préférence fait l’objet de quota et d’une période d’attente avant qu’un numéro de visa pour immigrant devient disponible afin que votre enfant puisse immigrer. Toutefois, si vous êtes un résident permanent, vous serez seulement en mesure de soumettre une demande pour votre enfant âgé de 21 ans et plus. Les résidents permanents ne peuvent pas faire de demande pour leurs enfants mariés quel que soit leur âge.

Frère et sœur de tout âge (offert aux citoyens américains seulement)

Cette catégorie de préférence est seulement offerte aux citoyens américains et dépend de la disponibilité des visas et des dates de priorité.

Cartes vertes fondées sur l’adoption

Il existe deux processus séparés qui s’appliquent seulement aux enfants adoptés par des citoyens américains. L’enfant peut immigrer immédiatement après l’adoption ou peut immigrer aux É-U pour y être adopté.

  • Le processus de La Haye : si l’enfant réside habituellement dans un pays qui est partie à la Convention de La Haye sur l’adoption internationale. Le processus est complexe puisqu’il est gouverné par des lois fédérales et d’états si les parents adoptifs habitent aux É-U et les lois du pays où l’enfant réside. En plus, si le pays d’origine de l’enfant est partie à la Convention de La Haye, le processus de La Haye des deux pays doit être respecté.

  • Le processus d’orphelin : si la Convention de La Haye sur l’adoption internationale ne s’applique pas parce que le pays où l’enfant réside n’est pas partie à la convention.

Un troisième processus est offert à un citoyen américain ou un résident permanent qui peut faire une demande pour son enfant adoptif par une demande pour membres de la famille immédiate.